Forum | Voyages à Rabais® votre professionnel du voyage clavardage

Retour de ma croisière en méditerranée

Général

Pour ceux que cela pourrait intéresser, je vous livre mes impressions sur ma croisière  de groupe en Méditerranée sur le Jewel of the Seas  Je vais y aller par ordre chronologique.  Malheureusement, cela commence par une note négative.

- Jour 1: Vol avec correspondance à Toronto. Vol prévu pour Montréal/Toronto à 17h45 et Toronto/Montréal à 21h00 avec Transat.  L'embarquement se fait à l'heure soit vers les 17h15. À 17h40 on nous annonne que le vol est retardé de 40 min du à de la pluie à Toronto. À 18h20 on nous dit que le vol est retardé d'une heure car l'aéroport de Toronto est fermé à cause d'un orage.  À 19h30 on nous dit qu'on va nous faire descendre de l'avion car il fait extrêmement chaud.  La navette pour nous amener à l'aéroport est bondée et met énormément de temps à démarrer et il fait très chaud  On arrive enfin à une porte d'embarquement et on attend, tous empilés les uns sur les autres pour se faire dire de retourner dans la navette. À 20h40, on est tous dans l'avion et on nous dit que les vols Transat sont protégés.  Cela nous sécurise d'autant plus que nous sommes 33 de notre groupe en plus de d'autres personnes qui se rendent aussi à Rome.  Le décolage se fait un peu avant 22h00.  Lors de l'atterrisage vers 22h50, on annonce que tous les passagers ayant une correspondance, leur avion les a attendus mais que ceux pour Rome, un agent Transat doit les rencontrer.  On apprend alors que le vol pour Rome est parti à 22h30 et qu'on doit attendre au lendemain soir 21h00.   On ne nous donne pas d'explications quant à la raison qui aurait fait fermer l'aéroport et pourquoi le vol de correspondance ne nous a pas attendu.  Tout est sec au sol, donc ce n'est pas vrai qu'il y a eu des orages.  On demande à des employés s'il a plu et si l'aéroport a été fermé et on nous répond que non.  Que s'est-il passé et pourquoi Transat nous a menti?  En date d'aujourd'hui je n'en sais rien.  Après avoir récupéré nos bagages, obtenu des coupons pour manger à l'aéroport, on nous envoie en taxi au Confort Inn où l'on arrive à 1h00 a.m..  Comme il n'y a pas d'ascenseur ni personne pour monter nos bagages, on doit se débrouiller seuls. Si ce n'était de l'aide reçu de quelqu'un du groupe, je crois que je serais encore dans les escaliers avec ma valise...

-Jour 2:  Rien à faire ou à voir dans les environs de l'hôtel. On retourne donc à l'aéroport sur l'heure de midi pour une longue attente jusqu'à 21h00. Là notre vol est à temps.

-Jour 3:  On arrive à Rome comme  prévu sur l'heure de midi et plus tard à notre hôtel.  Malheureusement, j'avais un billet coupe-file pour les musées du Vatican à 9h00 le matin.  Très très déçue de n'y être pas allée.  J'avais également planifié un itinéraire pour visiter Rome par nous-mêmes mais comme l'après-mdi est avancé et que je ne nous voie pas se promener deux filles dans une ville inconnue à la brunante, on décide à se joindre à l'excursion de groupe. Celle-ci était prévue pour le lendemain de l'arrivée mais on l'a inversée et écourtée étant donné qu'on doit prendre le bateau le lendemain.  La visite de Rome se fait en trois heures. On doit suivre la guide au pas de course.  On voit la très belle fontaine de Trévi, le Panthéon, la Piazza Navona avant d'arriver à la Place St-Pierre où il est trop tard pour entrer dans la basilique pur aller ensuite souper dans un resto de Rome.  Ce n'est vraiment pas la visite que j'avais prévue! Tout de même j'ai eu un aperçu de Rome! (il faut être positif!)

-Jour 4:  En groupe, on se rend pour 8h00 visiter le Colisée et le Forum. J'ai trouvé la visite très intéressante mais aussi très fatiguante car l'on  marche très vite et on doit constamment surveiller où l'on met les pieds car le sol est en pierres inégales.  C'est impressionnant de voir ces constructions datant de si longtemps et encore solides.  On termine la visite vers 11h45 et l'on se rend au port pour l'embarquement.  Enfin, je pourrai relaxer un peu.  Ne pouvant faire aucune comparaison avec un autre navire, je trouve que le Jewel of the Seas est un très beau bateau.  Notre cabine avec hublot et petite mais correcte. Au début, je trouve étourdissant de regarder la mer par le hublot mais je m'habitue vite.  Tout au long de la croisière il y aura beaucoup d'activités proposées (c'est parfois difficile de faire un choix) et on y mangera très bien et même beaucoup trop!  Quand je débarque du bateau pour une escale et que je le regarde, je trouve qu'il a bien fière allure et qu'il est le plus beau!

Jour 5:  Escale à Messina  en Sicile.  Excursion au Mont Etna et à Taormina.  L'Etna m'a beaucoup impressionné par ses paysages lunaires: tout autour de nous, des montagnes  et du sable très noirs.  J'aurais bien aimé prendre le téléphérique pour monter plus haut mais on n'a pas le temps. J'apprécie quand même ma visite.  On a marché jusqu'à un cratère. Il faut faire attention car c'est très glissant; malgré cela, je tombe sur les fesses en redescendant. Heureusement que je n'avais pas de pantalons blancs!  Nous partons ensuite pour Taormina.  Quelle belle ville!  Des paysages de bord de mer  à couper le souffle qui me rappellent un p eu ceux de la Côte Amalfitaine. Comme j'aimerais y passer quelques jours!  J'y mange mon 2e gelato (j'en ai mangé un à Rome), quel délice!  Étant donné la circulation très intense, on regagne le bateau de justesse car on arrive au port 20 minutes avant le départ du navire.  Notre accompagnateur était nerveux!

Jour 6:  La Vallette, Malte:  À l'arrivée, la vue de La Vallette de notre navire est splendide.  La Vallette est une ville fortifiée.  On s'est promené dans le Hupper Garden, visité la splendide co-cathédrale St-Jean, une merveille et arpenté des rues très escarpées pour ensuite prendre un petit train qui fait un tour de ville.  J'ai suivi la recommandation d'un forumeur et nous avons dîné sur la terrasse du resto Cordina situé près de la co-cathédrale.  C'était une excellente idée car très bon, peu cher et un excellent service.  Ce soir, c'est la soirée du capitaine. Tous ont mis leurs plus beaux atours.  Il y a plusieurs dames en robe longue très chic.  Le capitaine Patrick est un canadien.  Il ne m'a pas impressionné car il est très froid d'approche.

-Jour 7:  Journée en mer:  Ouf que ça fait du bien de relaxer un peu!  Comme il fait beau (d'ailleurs il  a fait beau tout le long du voyage), je me prélasse au bord de la piscine et j'explore tous les racoins du bateau

Très content que tu as aimé le resto Cordina. C'est une institution à Malte.

Merci pour ton résumé. Il est très complet.

Danduc

 

 

 

 

-Jour 8: Mykonos:  Comme j'avais hâte de revoir cette merveilleuse île avec ses ruelles très étroites habitées par de nombreux chats.  On y était dès 7h45, donc pas beaucoup de monde ce qui facilite notre visite et la prise de nombreuse photos.  D'ailleurs, je me suis fait prendre en photo assise au même endroit que lors de me première visite mias, à l'époque j'avais une belle robe blanche de Grèce et 39 ans de moins...Le résultat ne sera pas le même...Je n'en dirai pas plus car Couack l'a si bien fait dans son récit.  Mais, c'était paradisiaque!

-Jour 9:  Santorini la romantique:  En débrquant du tender du navire à 8h00, on a pris un autre bateau pour se rendre à Oia que je n'avais pas vu en 1978. Des paysages à couper le souffle!  Que de be aux moments passés à cet endroit.  On retourne en bus à Fira où l'on se balade dans ses rues typiques avant de redescendre en téléphérique, trouvant l'escalier trop glissant...Encore une fois je n'es dirai pas plus car Couack l'a si bien décrite.  Mon seul regret, c'est de ne pas avoir entendu de musique de bouzouki.  Je n'ai pas vu non plus, comme en 1978, de vieux grecs atablés à un café en sirotant un verre de ouzo ou en égrainant un «chapelet» grecque.  Les temps changent!

-Jour 10`:  Athènes:  On commence par une vite guidée de la ville (Parlement, Arche d'Adrien, etc) pour finir par l'Acropole que bien entendu j'avais déjà visité. L'Ascension est agréable car il y a beaucoup de végétation (oliviers en particulier) et la vue sur Athènes est très belle.  La visite est un peu différente qu'en 1978 car maintenant, il y a des cordons nous interdisant l'accès à certains endroits,  ce qu'il n'y avait pas auparavant. Je n'ai donc pu me faire photographier assisse sur la même «roche» que lors de ma première visite.  Nous allons ensuite au musée, visite t`res intéressante mais un peu trop longue en explications.  C'est là que se trouvent les véritables statues des Poplythées car celles sur l'Acropole sont des répliques.  Avant de retourner sur le bateau, nous nous promenons dans les rues commerçantes et achalandées de Plaka.  J'y mange un succulent et énorme backlava dégoulinant de miel .  

Sur le bateau, c'est la soirée en blanc.  Malheureusement je n'ai apporté qu'un tricot blanc.  On devrait nous aviser à l'avance...

Je n'ai lu que le 1er bout, je lirai le reste à mon retour tout à l'heure.

Pour ce qui est de l'aéroport fermé, il s'est passé la même chose à Québec dernièrement.  Était-ce le même soir?  Je pourrais vérifier.

Les gens de Québec qui avaient un VIA Montréal pour des départs vers l'Europe, n'ont pas pu partir à cause d'orages violents à Québec.  Les gens de Montréal ont attendu ces passagers très longtemps et Transat a pris la décision de décoller sans attendre les gens qui arrivaient de Québec.  

C'est plate, ces situations mais ça arrive.  Les gens de Québec ont perdu leurs vols et ont dû quitter le lendemain, eux aussi.

Ça me fait penser à Air France qui a annulé notre vers Paris le 14 juillet dernier, à cause de leur grève qui, soit dit en passant, sont très fréquentes.  Dans notre cas, nous avons manqué notre correspondance vers Copenhague et perdu une journée à cause des très nombreuses heures d'attente, à Dorval et pire, à Charles-de-Gaulle.

Je lirai le reste dans quelques heures.

Juste avant de fermer, j'ai lu en vitesse pour l'excursion à Taormina.  Lorsque l'excursion a été achetée à la compagnie de croisière, aucune peur à y avoir.  Le navire attend.  C'est arrivé à Cozumel, nous avons déjà attendu plus d'une heure un groupe parti en catamaran, le vent s'est levé, c'était le déluge, le catamaran n'a pas pu arriver à temps au quai et nous les avons attendu.  C'est toujours comme ça.  C'est sécuritaire acheter une excursion avec le croisiériste.

Rose-Lilas, nous sommes partis le 4 octobre.  Je ne sais pour pour Québec, mais nous, on sait qu'il n'y a pas eu d'orage.  Pour Taormina, l'excursion n'était pas celle vendue par Royal Caribbean.

-Jour 11:  Journée en mer:  Elle se passe comme pour la première journée en mer, soit en relaxant à la piscine et en participant à certaines activités.  Je dois dire que sur le bateau, il y a profusion de spectacles de musique dont chaque soir deux représentations au théâtre.  On y a vu  entre autres un excellent groupe de chanteurs rétro, une chanteuse imitatrice de Céline Dion qui pourrait rivaliser avec Véronique Dicaire.

-Jour 12:  Naples:  La plupart des gens ont pris des excursions soit pour capri,  Pompei et la Côte Amalfitaine.  Nous, comme nous avions passé deux semaines sur la Côte Amalfitaine il y a trois ans et que nous n'avions pas vu Naples. avons choisi de visiter Naples. J'avais réservé longtemps avant notre départ un free walking tour avec Marcello comme guide.  Quelle merveilleuse idée!  C'est vrai qu'à Naples c'est très sale mais c'est aussi très beau.  On a fait un tour de 2h45 où Marcello nous a conduit le quartier du Vomero, un endroit pas touristique et très joli avec des vues magnfiques sur Naples, Sorrento et le Vésuves, on a déambulé les rues typique du quartier espagnol ainsi que les rues étroites et achalandées du Vicoli.  Avec Marcello c'était sécuritaire et on a eu de très bonnes explications.  Tour vraiment agréable à faire et à recommandé.  On s'est promené ensuire sur la commerçante via Tolède qui était bondée de monde en ce dimanche après-midi de beau temps.  On a mangé bien évidemment une pizza qui était bonne mais sans plus.  On n'a pas eu le courage de se rendre à la célèbre pizzeria Sorbillo.

-Jour 13:  Débarquement et retour à la maison.  Tout s'est  bien passé et j'étais heureuse de retourner chez moi car bien que très  contente de mon voyage, j'étais fatiguée.  Notre accompagnateur et agent de voyage va s'occuper de réclamer auprès de Transat des remboursements et compensations.  Espérons qu'il réussira...

Merci d'avoir pris le temps de me lire! 

Je pensais qu'un voyage c'était pour revenir reposé et non fatigué

Il y a une dfférence entre vacances dans le Sud où l'on passe nos journées à lézarder au soleil et voyage culturel où l'on marche toute la journée afin  de découvrir les beautés du monde.  Essayez et vous nous en donnerai des nouvelles.

Merci danilou pour votre récit très complet et agréable à lire.

J'avais oublié les hommes agés qui égrenaient leur komboloï (ressemble a un petit chapelet sans la croix) à la terrasse des cafés. Ils s'en servent pour se détendre ou s'occuper. 

Vous avez fait une très belle croisière.

Pour les désagréments avec Air Transat, j'espère que vous allez avoir une très bon dédommagement.

 

En 78, je me souviens d'une Athène très bruyante.  Les gens klaxonnaient sans arrêt.  J'ai beaucoup aimé cette ville.

Quand on passait devant les boutiques on entendait la musique grecque à tue-tête.

Vous avez réveillé en moi de beaux souvenirs.

 

Merci pour ce retour. Heureusement que vous aviez une journée pré-croisière... dommage de l'avoir perdu, mais au moins vous n'avez pas manqué le bateau!

Je garde tout ça en note, car l'envie de retourner faire une croisière en Méditarannée n'est pas encore écartée. Malgré le court laps de temps à chaque endroit, ça demeure un bon moyen d'avoir un aperçu de certaines destinations pour ensuite retourner plus longuement à nos coups de coeur. wink

Bon retour!

P.S. Au vieux-port de Myknos j'ai vu de vieux grecs attablés en train de boire et discuter... Une vraie image de carte postale avec la mer bleue en arrière-plan. Je voulais les photographier, mais je n'ai pas osé leur demander. cheeky

Couack

@ Intrépide:  Tant mieux si j'ai pu vous rappeler de beaux souvenirs.

@ Couack: Nous on a accosté au nouveau port.  Moi aussi j'aurais bien aimer photographier de vieux grecs.

Merci pour votre récit, ça m’a rappelé de beaux souvenirs!

Danilou, vous avez peut-être vu cela dans les années 70.  Un vendeur d'oeufs sur un coin de rue à Athènes.

 

Non, je ne crois pas avoir vu cela car je m'en souviendrais, c'est si étrange

J'y suis allée la même année que vous en septembre 1978.

Les paniers étaient grillagés en métal.  J'espère qu'il les vendait tous la même journée car passer deux jours à la chaleur, ils devaient perdre de leur fraîcheur.

Je suis demeurée une semaine à Athènes alors j'ai sillonné plusieurs rues.

Moi j'y suis allée en août.  On a passé 2-3 jours à Athènes, fait un circuit de 5 jours jusqu'aux Météores et 5 jours à Corfu avant de prendre la croisière d'une semaine sur le Titania, conduisant jusqu'en Turquie.

Pour moi c'était 7 jrs à Athènes, circuit de 4 jours pour Canal Corinthe, Mycènes, théâtre d'Epidaure, Olympie, Delphes etc.  Croisière 4 jours pour les îles grecques.

Ensuite repos une semaine sur le bord de la mer à Vouliagnémie.

commenter