Forum | Voyages à Rabais® votre professionnel du voyage clavardage

Publications de masterpace

Créer une nouvelle discussion

The Fives Downtown: option “tout inclus”

Hôtels sud

Bonjour,

Est-ce que quelqu’un pourrait me fournir plus de détails sur l’option tout inclus de cet hôtel? Vacances Transat semble être la seule à offrir cette option pour 350 $ de plus par personne. Par défaut, aucun repas n’est inclus.

Le site de Vacances Transat mentionne « trois repas par jour avec boissons ». Cependant, aucune mention sur les restrictions. 

J’ai contacté l’hôtel par courriel et le point de contact de la réception n’était pas au courant du forfait tout inclus.

Merci à l’avance.

Voici ta réponse :


Description de l'hôtel :
Hôtel exclusif Transat

J'ai fait 2 hôtels à ce jour qui par défaut ne sont pas tout inclus soit aux Iles Caymans en 2011 et à Puerto Vallarta en janvier 2018 et nous devions signer toutes consommations que ce soit breuvages ( même les bouteilles d'eau ) ou repas mais nous n'avions rien à payer. De plus dans les 2 cas les pouboires étaient inclus et en s'informant aux employés c'était vrai.
À $350 /pers/1semaine soit $50 CDN/jr ça vaut la peine.

Dans mon cas à Puerto Vallarta seulement les déjeuners  étaient en buffet et c'était $50 US/pers/jour.

Pour les soupers, sans boissons c'était en moyenne entre $135 et $160 US par repas / 2 personnes

3 repas par jour

Boissons alcoolisées et non alcoolisées à volonté

Nombreuses activités


Des restrictions sur quoi?  Les boissons?  Le forfait "tout-inclus", c'est ce que j'ai indiqué plus haut.

C’est juste que cela me semble trop beau pour être vrai. C’est quand même un hôtel de la chaîne Hilton et je me demande comment ils peuvent arriver à 50$ par personne par jour. Air Transat se prend une commission. C’est peut-être une façon pour ce nouvel l’hôtel de faire de la promotion. Dans ce cas, c’est une sacrée belle valeur!

Bonjour,

Je vous invite à nous appeler afin de bien pouvoir répondre à vos questions concernant cet hôtel à ce numéro : 1 844 727-2437. Un de nos conseillers saura vous répondre.

Bonne journée :) 


Valérie de Voyages à Rabais

commenter

Album photos - Club Med La Caravelle

Général

Bonjour,

L’année dernière, je suis allé au Club Med La Caravelle, en Guadeloupe. J’ai adoré l’expérience, la culture française. Je tenais à vous partager quelques photos de ce voyage et vous donner une idée. 

http://voyagesarabais.com/fr/albums/club-med-la-caravelle

 

Merci !  ça donne le goût !

Merci pour les photos.

Vouus avez sûrement dû apprécier ce voyage, très belles photos.yes

merci pour les belles photos

marie60, ce fut un voyage inoubliable. Je le recommande fortement. Avec le Club Med, on a l’option de réserver le forfait avec vol et transferts ou simplement l’hôtel. J’ai réservé l’hôtel, le vol et le transfert à part, pour une différence de prix minime. J’ai pu réserver mon vol directement avec Air Canada et bénéficier des politiques de ce dernier. J’ai seulement réservé la portion hôtel avec le Club Med. 

Bonjour

Et ça dit quoi pour l'apnée? Merci

Pour l’apnée, le Club fournit l’équipement sur demande. Par contre, il n’y a pas de site sur place. Une excursion est proposée et consiste à prendre un bateau depuis l’hôtel. 

commenter

Réservé: Breathless Punta Cana - 24 au 31 décembre

Général

Voilà!  C’est réservé.  Le fameux Breathless Punta Cana, en occupation simple, du 24 au 31 décembre: 2789 $, plus 560 $ de supplément pour la Classe Club.  En occupation double, c’est 2509 $.  Seulement 280 $ de supplément simple.  C’est une excellente valeur pour un hôtel très animé et de cette catégorie.  Je suis content.

 

Super beau jour de Noel le fun.

Merci rabais!  Vos interventions sont toujours appréciées!

Avez-vous une stratégie pour présenter ça à la famille pour que ça passe bien, dans le sens pour ne pas qu'ils pensent que vous partez dans le sud pour les fuire pendant les fêtes, pourtant LA période pour se retrouver en famille? ;)

...pas que je veux vous faire sentir coupable, quoique, oui, peut-être un peu, par jalousie, maudit chanceux! :)

 

Ma stratégie?  Aucune.  Comme je suis célibataire, ça simplifie les choses.  À part du fait que je vais devoir réserver une place pour mon chien « pug » en garderie, chez le vet, cette semaine-là.  laugh  Pour le reste, je réserve un souper le 1er janvier avec mes parents et le reste de la famille.  

Si vous avez une famille proche, je vous suggère de les impliquer dans vos plans de voyage durant le Temps des Fêtes... histoire d’éviter une rupture pour le Nouvel An.  blush

Excellent choix et très bon prixsmiley

Merci marie60!  Je crois aussi que le prix est très bon pour un forfait en occupation simple.  

 2789 $, plus 560 $ j'espère sincèrement que vous en aurez pour votre argent,bon séjour à vous

pelicano, je suis convaincu que j'en aurai pour mon argent.  Et, le 560 $ de supplément pour la classe club, ça répond à mes besoins.

Profite en! C'est cool! Ca me fait penser au film 4 Noël! 

Oh wow chanceux!!! J'aimerais tellement y aller mais il est trop cher pour moi :-(

Mon frère est allé en solo en janvier dernier à celui de Cancun! Il a beaucoup aimé Super bien mangé service de fou! Il a changé de chambre pour la classe club le premier soir , c'étais très bruyant!! En classe club parfait!!!!!

J’aime bien faire la fête le jour et le soir, mais lorsque est venu le temps de dormir... je tiens à ma tranquillité. Je vais me renseigner sur les blocs de chambres plus « tranquilles » et je ferai une demande à l’hôtel.

bellasylvia, le club dont vous parlez est le « Xhale club ». 750 $ de supplément. Je ne l’ai pas pris pour l’instant. Les commentaires sont très mitigés. À 750 $ l’upgrade, l’hôtel se doit de livrer.

Même chose pour mon frère !  quand il est arrivé il aimait bien ou sa chambre était situé, centré aux milieu  de l'action ou tout se passe !!

 ,oui il entendait de la musique ça là dimnué en fin d'après midi mais vers 22 hrs oufff ça repartie de plus belle!!! lolll   le lendemain changement de chambre section beaucoup plus tranquille  avec piscine plus calme ... et si l'envie lui prenait d'être dans l'action, rien l'empêçhait un coup sur place son up grade à coûté aux alentours de 400 $ 

Il a beaucoup apprécié le service, partout ils sont aux petits soins!!

plateau de suhis servi aux chaises sur le bord de la piscine, panoplie de drinks, mets ...ect.... aucun probleme pour avoir des chaises à la plage !!

Il avait un tourbillon sur son blacon avec vu des couchers de soleil !     

commenter

Résumé: Azul Beach Resort Riviera Maya - 23 au 30 juillet 2017 (p 4)

Général

La plage (2/10)

 

C’est triste, mais la plage est vraiment le maillon faible du voyage.  On va dans le sud pour profiter d’une plage calme, aux eaux limpides.  L’hôtel a un gros problème d’algues sargasse et ce problème n’est pas contrôlé du tout, malgré les efforts mis pour nettoyer la plage.  On est loin des cartes postales ou même du site Karisma (la chaîne du Azul).  J’ai été très déçu.  Je comprends que la cause première remonte aux problèmes environnementaux et que l’hôtel ne peut pas faire grand chose.  Mais, les clients sont déçus.  J’ai pu le constater. 

 

Autres services de l’hôtel (6/10)

 

Ironiquement, il y a un petit kiosque de Starbucks à côté de la réception.  Les cafés et espressos de base sont offerts.  On reconnaît la qualité Starbucks.  Les cartes de crédit sont même acceptées.  Les premiers jours, je payais mes espressos 4 $ US chacun.  Sur la carte de crédit, ça me revient moins cher à 4 $ canadiens.  Payez par carte de crédit. 

 

Les massages et autres services du spa sont très exorbitants.  Des thérapeutes passent sur la plage et offrent gratuitement des massages d’essai de cinq minutes.  Ensuite, on m’offre un massage de 50 minutes à 180 $ US, moins un certain rabais de 40 $.  Je trouve les prix élevés, même pour un cinq étoiles.

 

Le site (8/10)

 

Le site est colonial.  Il y a une belle végétation luxuriante.  C’est une ambiance pour faire relaxer et faire le plein.  Je n’ai pas été piqué par des moustiques.  Je ne crois pas que l’hôtel utilise des systèmes de fumigation, car je n’ai jamais été incommodé par la fumée de ces appareils au cours de mon séjour. 

 

Vol au retour (7/10)

 

Vol avec Air Transat en Classe Club sur un Airbus 330.  Départ ponctuel.  Un brevage « pré-départ » est offert (jus, mimosa), telle que la coutume habituelle.  La cabine est chaude à l’embarquement, mais la température et la ventilation sont confortables en vol.  Il n’y a toujours pas de bouche de ventilation personnelle.  Le repas est aussi copieux qu’à l’aller.  J’ai choisi l’agneau braisé.  Plat de bonne qualité.  Le service est attentionné.

 

En résumé

 

Un hôtel boutique charmant de calibre cinq étoiles à Riviera Maya, tout près de l’aéroport.  Service personnalisé.  Est-ce que j’y retournerais?  Oui, n’importe quand.  À condition que le problème d’algues soit adressé.  Sinon, il existe d’autres options, ailleurs, pour le même prix.

Résumé très complet, merci masterpace, dommage pour les algues et la température à bord, le reste semble parfait. Merci pour les photos, magnifiques!

Content marie60 de voir que vous avez apprécié mon résumé! La plage n’était pas belle. Mais, j’apprécie la chance que j’ai de pouvoir me payer des voyages dans des belles destinations. C’est le plus important. J’ai réservé un séjour au Club Med en Martinique. J’ai eu ma dose de Cancun pour l’instant (deux voyages cette année). J’aime le charme des Antilles francaises. C’est plus à taille humaine aussi. 

commenter

Résumé: Azul Beach Resort Riviera Maya - 23 au 30 juillet 2017 (p 1)

Général

Vol à l’aller (6/10)

 

Vol avec Air Transat en Classe Club.  Départ ponctuel.  Aucun breuvage « pré-départ » n’est offert (jus, mimosa), telle que la coutume habituelle.  La cabine est chaude de l’embarquement au décollage.  Il n’y a aucun contrôle d’air individuel (au-dessus du siège) sur ce Airbus 330.  En vol, la température est un peu inconfortable mais acceptable.  L’agent de bord ne peut rien faire pour remédier à la situation.  J’avais précommandé le repas Vézina, comme plusieurs à bord.  La lasagne au confit de canard est non seulement délicieuse, mais la portion du plat principal, combinée avec la salade en entrée, les fromages et craquelins et le dessert, en font un repas copieux, pour les standards d’avion.  Le repas Vézina est plus généreux que les repas traditionnels en Classe Club que j’ai eus dans le passé.  Il y a toujours deux choix de vins rouges et blancs.  L’italien (chianti) est un bon « passe-partout ».  Service moyen des agents de bord.  Après le repas, ils ont offert seulement un autre drink.  J’ai dû me lever pour demander ma dernière consommation.  Faits à noter :  très peu de turbulence durant le vol et nous arrivons même 20 minutes à l’avance.

 

Arrivée et formalités à l’aéroport de Cancun (3/10)

 

À l’atterrissage, aucune « gate » n’est disponible pour notre vol.  Nous devions arriver à 14 :55.  C’est seulement vers 15 :15, soit environ 40 minutes après notre arrivée, que nous pouvons « accoster ».  L’attente dans l’avion sur le tarmac est inconfortable, mais je ne peux blâmer Air Transat pour cela.  Nous arrivons au terminal 2, le terminal le plus engorgé de l’aéroport, aux dires de locaux et touristes avec qui je discute.

 

La file d’attente pour les douanes s’étend jusqu’à l’escalier principal de la zone.  Plus de 60 minutes pour franchir la douane.  Dans la section des bagages, déjà sortis du carrousel par un employé, je trouve facilement ma valise.  Une autre attente de 30 minutes pour faire la fameuse file où on presse un bouton :  lumière rouge, on fouille tous tes bagages, lumière verte, tu passes!  Dans mon cas, lumière verte :  je suis soulagé. 

 

Transferts vers l’hôtel (9.5/10)

 

Quelques semaines avant mon voyage, j’avais réservé en ligne mon transfert privé avec la compagnie « USA Transfers ».  Ça fait plusieurs fois que je fais affaire avec eux et j’ai toujours été très satisfait de leurs services.  Les transferts, aller-retour, dans une mini-vanne, m’ont coûté 60 $ US aller-retour.  En sortant du terminal, je vois facilement un type avec la pancarte du « USA Transfers ».  Il appelle tout de suite le chauffeur.  Comme la route de l’aéroport est très congestionnée, ça prend quelques minutes avant que la vanne arrive.  On m’offre gratuitement une bouteille d’eau ou de la bière.  Le chauffeur est sympathique.  En moins de 20 minutes, je suis rendu à l’hôtel.  Le Azul Beach Riviera Maya est situé à Puerto Morelos, dans le complexe « Bahia Tempe ».  Mon hôtel est juste à côté du Secrets Silversands. 

Arrivée à l’hôtel et transfert vers la chambre (9.5/10)

 

Arrivée vers 17 :30.  La réception est petite et je suis le seul client.  On m’accueille avec un verre de mousseux et une serviette froide aux huiles essentielles.  On a déjà pré-rempli un formulaire de « check in » avec mon nom, que je dois compléter.  Entre temps, ils prennent une copie de mon passeport.  C’est une procédure standard.  Cinq minutes plus tard, on me donne deux cartes magnétiques pour la chambre et un bell boy m’accompagne à la chambre avec mes valises.

 

Chambre (9/10)

 

Le site est petit et de style colonial.  C’est un hôtel boutique de 148 chambres.  Ma « suite familiale » est dans le bloc 9 :  chambre 918.  Elle est au deuxième étage.  Il y a également des chambres « swim up » au premier étage :  chambres 90x.  Chambre très propre, spatieuse (suite).  Il y a deux climatiseurs de type LG « inverter » au haut du mur : un sur le mur à droite du lit et un autre dans la cuisine.  L’air climatisé est silencieux et efficace.  Même s’il fait 47 degrés humidex à l’extérieur, la chambre reste à 20 degrés.  Lit king très confortable avec plusieurs choix de coussins.  Les produits de bain sont de très bonne qualité (sans être de qualité « salon »).  Mini frigo rempli de bières.  Plusieurs bouteilles d’eau Cristal de 500 ml mises dans la chambre à chaque jour.  Si on en veut plus ou si on veut un snack, on appelle le service aux chambres.  Pour le reste, voir l’album photos du Azul Beach.

 

Le service de nettoyage est inconsistent.  Parfois, on cogne à ma porte à 9 :00 le matin.  Un jour, on offre de nettoyer ma chambre à 16 :30.  L’hôtel devrait travailler ce point.

 

Service aux chambres (8/10)

 

Pour le petit-déjeuner, je fais appel au service aux chambres.  Le menu proposé est complet et comprend, en plus des trucs traditionnels, des spécialités mexicaines :  enchiladas, huevos ranchos, omelette aux crevettes…  Service rapide (en moins de 30 minutes).  Seul bémole :  la consistence des mets servis.  Une omelette jambon fromage servie le mardi n’a pas la même composition ou grosseur le mardi.  L’hôtel devrait normaliser davantage les repas servis aux chambres.

Restaurants (9/10)

 

Je suis agréablement surpris du nombre de restos offerts et de la qualité des menus offerts à ces derniers… surtout pour un hôtel de 148 chambres!  Tous les restos sont sans réservations.  Le matin, le Blue offre une formule petit-déjeuner buffet et à la carte.  Il est possible de prendre certains items au petit buffet proposé ou de faire faire ses omelettes.  Il est aussi possible de commander des items à la carte.  On peut combiner les deux :  buffet et à la carte.  Le buffet est petit mais a une sélection complète d’items de qualité.  Il y a même des bagels au saumon fumé.  Le matin, c’est le seul resto offert, à part le service aux chambres (qui est offert 24 heures par jour).

 

Le midi, il y a toujours deux options, à la carte :  le Blue et le Chil.  Le Blue a un menu plus élaboré (ceviches, salades, ailes de poulet, soupes, plats de pâtes, pizzas, steaks, poulet, fruits de mer…).  Il est à aire ouverte mais couvert et est toujours aéré.  Le Chill est le snack bar traditionnel, avec service aux tables.  Il surplombe la plage et la péninsule (le bord de la mer).  Il y a généralement une belle brise.  Le Chill est fort sur les spécialités mexicaines, comme les tacos, les burritos, quesadillas… mais a un beau menu de burgers savoureux.  Quelques midis dans la semaine, à l’extrémité droite du resort, surplombant la mer, il y a le fameux « fish market ».  C’est une espèce de barbecue de style buffet avec un thème différent chaque jour.  Le vendredi, c’est poissons (entiers), fruits de mer (crevettes, moules, etc.).  Le samedi, c’est barbecue américain (côtes levées barbecue style texan, steaks de bavettes, brochettes kebab…).  À noter que la langouste n’est pas incluse.  Cependant, on peut en commander une et le prix varie selon la journée ou l’employé à qui on parle.  Un jour, je paie 35 $ US, le lendemain, c’est 30 $ US.  Je suis surpris que les prix ne soient pas fixés par l’hôtel.  La langouste est savoureuse mais petite.  Ça n’a rien à voir avec les grosses langoustes de Cuba.  Mais, ça fait changement du menu.

 

Le soir, il y a quatre options à la carte :  Roma (l’italien), Latino (le gril mexicain), Tainan (le japonais) et Blue (l’international).  Les standards d’hygiène sont très élevés dans chacun des restos.  De plus, ils ont chacun une cuisine séparée, où les aliments sont étiquettés et conservés au frigo jusqu’à ce qu’un client passe sa commande.

 

Roma est mon préféré.  Il y a une cuisine à aire ouverte où on les voit préparer la plupart des plats.  Pizzas croûte mince.  Sauces maison et savoureuses, selon moi, et aux dires d’un Italien d’origine très « picky » que j’ai rencontré, qui disait que la bouffe italienne était vraiment authentique.  Filets mignon, poissons, apprêtés à l’italienne.  Lasagne maison.  Soupe minestrone faite maison.  Tartare de thon :  miam!  Service excellent et attentionné.  Ils ont un cellier climatisé, partagé entre les restos.  Cependant, le vin maison est excellent.  Choix de trois rouges (merlot, cabernet, shiraz) et de deux blancs (sauvignon blanc, chardonnay).  Chaque resto à la carte offre des vins maison différents.  Voir album-photos. 

 

Les autres restos sont excellents.  À noter que le Tainan offre des sushis sur des pagodes miniatures flottantes faisant le tour des tables.  On mange à sa faim.  Sushis variés et délicieux.  Au resto international (Blue), un ancien serveur du Secrets Silversands m’a reconnu.  J’y étais en 2012.  Le monde est petit. 

 

 

Bars et service à la plage (9/10)   

 

Quelques bars, dont le bar central, le Aquanox, où il y a des aires de repos avec lits et coussins et des balançoires.   Un swim-up bar, à côté de ma section de chambres (section 9) avec table de ping-pong.  Un bar spécialisé en téquilas (le Agavero).  Il n’y a aucune file d’attente (ou très peu) dans ces bars et le service est très courtois.  Comme l’hôtel a passé sa certification « green », aucune bouteille d’eau ou verres en plastique jetable ne sont servis sur le site (à l’exception des chambres, où on laisse des bouteilles d’eau).  Les marques de spiritueux de qualité (Black Label, Grey Goose, Don Julio, Jack Daniel’s, Grand Marnier, Bailey’s, Bombay…) sont disponibles sur le site.  Cependant, les marques plus haut de gamme, telles que Grey Goose et Don Julio, sont offertes seulement au bar de téquila Agavero. 

 

Il y a des cinq à sept thématiques.  Un jour, il y avait dégustation de sauterelles frites.  Un autre jour, c’était une séance de dégustation de téquilas.  C’est l’occasion de rencontrer des gens.  L’hôtel attire beaucoup les familles et est très bien organisé en ce sens (chaises longues au restos, animation pour les tout-petits, etc.).  La clientèle est principalement américaine mais beaucoup de gens du Royaume-Uni et quelques clients de Toronto.  J’ai rencontré un groupe de Montréal.  La langue parlée est l’anglais. 

 

À la plage, il y a des palapas et des lits recouverts.  Les lits doivent être réservés la veille à la réception.  C’est gratuit.  Il y a service de breuvages et de repas à la plage.  C’est assez rapide.  Le midi, on peut manger sur son « lit ».  Ils apportent la bouffe dans un plateau, histoire d’éviter tout dégât.  En passant, on peut facilement demander au serveur de personnaliser ou « customizer » notre commande.  Je l’ai fait plusieurs fois.  On peut même demander des items qui ne sont pas officiellement sur le menu mais dont on sait qu’ils ont les ingrédients.  Par exemple, une pizza aux fruits de mer le midi, même si elle n’est pas au menu, sachant que l’hôtel offre des pâtes aux fruits de mer le soir. 

 

Les bars ont des présentoirs de grignotines diverses de style « bar » (pretzels, arachides, chips…).

 

 

Spectacles le soir (7/10)

 

Les spectacles sont types des tout-inclus.  Il n’y a rien de nouveau ici.  Un soir, il y a eu des danseurs cracheurs de feu sur la plage.  J’ai trouvé ça original pour un hôtel boutique. 

La plage (2/10)

 

C’est triste, mais la plage est vraiment le maillon faible du voyage.  On va dans le sud pour profiter d’une plage calme, aux eaux limpides.  L’hôtel a un gros problème d’algues sargasse et ce problème n’est pas contrôlé du tout, malgré les efforts mis pour nettoyer la plage.  On est loin des cartes postales ou même du site Karisma (la chaîne du Azul).  J’ai été très déçu.  Je comprends que la cause première remonte aux problèmes environnementaux et que l’hôtel ne peut pas faire grand chose.  Mais, les clients sont déçus.  J’ai pu le constater. 

 

Autres services de l’hôtel (6/10)

 

Ironiquement, il y a un petit kiosque de Starbucks à côté de la réception.  Les cafés et espressos de base sont offerts.  On reconnaît la qualité Starbucks.  Les cartes de crédit sont même acceptées.  Les premiers jours, je payais mes espressos 4 $ US chacun.  Sur la carte de crédit, ça me revient moins cher à 4 $ canadiens.  Payez par carte de crédit. 

 

Les massages et autres services du spa sont très exorbitants.  Des thérapeutes passent sur la plage et offrent gratuitement des massages d’essai de cinq minutes.  Ensuite, on m’offre un massage de 50 minutes à 180 $ US, moins un certain rabais de 40 $.  Je trouve les prix élevés, même pour un cinq étoiles.

 

Le site (8/10)

 

Le site est colonial.  Il y a une belle végétation luxuriante.  C’est une ambiance pour faire relaxer et faire le plein.  Je n’ai pas été piqué par des moustiques.  Je ne crois pas que l’hôtel utilise des systèmes de fumigation, car je n’ai jamais été incommodé par la fumée de ces appareils au cours de mon séjour. 

 

Vol au retour (7/10)

 

Vol avec Air Transat en Classe Club sur un Airbus 330.  Départ ponctuel.  Un brevage « pré-départ » est offert (jus, mimosa), telle que la coutume habituelle.  La cabine est chaude à l’embarquement, mais la température et la ventilation sont confortables en vol.  Il n’y a toujours pas de bouche de ventilation personnelle.  Le repas est aussi copieux qu’à l’aller.  J’ai choisi l’agneau braisé.  Plat de bonne qualité.  Le service est attentionné.

 

En résumé

 

Un hôtel boutique charmant de calibre cinq étoiles à Riviera Maya, tout près de l’aéroport.  Service personnalisé.  Est-ce que j’y retournerais?  Oui, n’importe quand.  À condition que le problème d’algues soit adressé.  Sinon, il existe d’autres options, ailleurs, pour le même prix.

Merci pour cet excellent résumé et dommage pour les algues.

Merci pour ce beau résumé très complet.  Wow, l'hôtel a d'laire vraiment beau mais je vais dire comme vous c'est de valeur pour les algues sur la plage.  C'est vraiment désagréable et ce n'est pas à quoi on s'attend pour voyage de plage.

commenter

Résumé: Azul Beach Resort Riviera Maya - 23 au 30 juillet 2017 (p 3)

Général

Restaurants (9/10)

 

Je suis agréablement surpris du nombre de restos offerts et de la qualité des menus offerts à ces derniers… surtout pour un hôtel de 148 chambres!  Tous les restos sont sans réservations.  Le matin, le Blue offre une formule petit-déjeuner buffet et à la carte.  Il est possible de prendre certains items au petit buffet proposé ou de faire faire ses omelettes.  Il est aussi possible de commander des items à la carte.  On peut combiner les deux :  buffet et à la carte.  Le buffet est petit mais a une sélection complète d’items de qualité.  Il y a même des bagels au saumon fumé.  Le matin, c’est le seul resto offert, à part le service aux chambres (qui est offert 24 heures par jour).

 

Le midi, il y a toujours deux options, à la carte :  le Blue et le Chil.  Le Blue a un menu plus élaboré (ceviches, salades, ailes de poulet, soupes, plats de pâtes, pizzas, steaks, poulet, fruits de mer…).  Il est à aire ouverte mais couvert et est toujours aéré.  Le Chill est le snack bar traditionnel, avec service aux tables.  Il surplombe la plage et la péninsule (le bord de la mer).  Il y a généralement une belle brise.  Le Chill est fort sur les spécialités mexicaines, comme les tacos, les burritos, quesadillas… mais a un beau menu de burgers savoureux.  Quelques midis dans la semaine, à l’extrémité droite du resort, surplombant la mer, il y a le fameux « fish market ».  C’est une espèce de barbecue de style buffet avec un thème différent chaque jour.  Le vendredi, c’est poissons (entiers), fruits de mer (crevettes, moules, etc.).  Le samedi, c’est barbecue américain (côtes levées barbecue style texan, steaks de bavettes, brochettes kebab…).  À noter que la langouste n’est pas incluse.  Cependant, on peut en commander une et le prix varie selon la journée ou l’employé à qui on parle.  Un jour, je paie 35 $ US, le lendemain, c’est 30 $ US.  Je suis surpris que les prix ne soient pas fixés par l’hôtel.  La langouste est savoureuse mais petite.  Ça n’a rien à voir avec les grosses langoustes de Cuba.  Mais, ça fait changement du menu.

 

Le soir, il y a quatre options à la carte :  Roma (l’italien), Latino (le gril mexicain), Tainan (le japonais) et Blue (l’international).  Les standards d’hygiène sont très élevés dans chacun des restos.  De plus, ils ont chacun une cuisine séparée, où les aliments sont étiquettés et conservés au frigo jusqu’à ce qu’un client passe sa commande.

 

Roma est mon préféré.  Il y a une cuisine à aire ouverte où on les voit préparer la plupart des plats.  Pizzas croûte mince.  Sauces maison et savoureuses, selon moi, et aux dires d’un Italien d’origine très « picky » que j’ai rencontré, qui disait que la bouffe italienne était vraiment authentique.  Filets mignon, poissons, apprêtés à l’italienne.  Lasagne maison.  Soupe minestrone faite maison.  Tartare de thon :  miam!  Service excellent et attentionné.  Ils ont un cellier climatisé, partagé entre les restos.  Cependant, le vin maison est excellent.  Choix de trois rouges (merlot, cabernet, shiraz) et de deux blancs (sauvignon blanc, chardonnay).  Chaque resto à la carte offre des vins maison différents.  Voir album-photos. 

 

Les autres restos sont excellents.  À noter que le Tainan offre des sushis sur des pagodes miniatures flottantes faisant le tour des tables.  On mange à sa faim.  Sushis variés et délicieux.  Au resto international (Blue), un ancien serveur du Secrets Silversands m’a reconnu.  J’y étais en 2012.  Le monde est petit. 

 

 

Bars et service à la plage (9/10)   

 

Quelques bars, dont le bar central, le Aquanox, où il y a des aires de repos avec lits et coussins et des balançoires.   Un swim-up bar, à côté de ma section de chambres (section 9) avec table de ping-pong.  Un bar spécialisé en téquilas (le Agavero).  Il n’y a aucune file d’attente (ou très peu) dans ces bars et le service est très courtois.  Comme l’hôtel a passé sa certification « green », aucune bouteille d’eau ou verres en plastique jetable ne sont servis sur le site (à l’exception des chambres, où on laisse des bouteilles d’eau).  Les marques de spiritueux de qualité (Black Label, Grey Goose, Don Julio, Jack Daniel’s, Grand Marnier, Bailey’s, Bombay…) sont disponibles sur le site.  Cependant, les marques plus haut de gamme, telles que Grey Goose et Don Julio, sont offertes seulement au bar de téquila Agavero. 

 

Il y a des cinq à sept thématiques.  Un jour, il y avait dégustation de sauterelles frites.  Un autre jour, c’était une séance de dégustation de téquilas.  C’est l’occasion de rencontrer des gens.  L’hôtel attire beaucoup les familles et est très bien organisé en ce sens (chaises longues au restos, animation pour les tout-petits, etc.).  La clientèle est principalement américaine mais beaucoup de gens du Royaume-Uni et quelques clients de Toronto.  J’ai rencontré un groupe de Montréal.  La langue parlée est l’anglais. 

 

À la plage, il y a des palapas et des lits recouverts.  Les lits doivent être réservés la veille à la réception.  C’est gratuit.  Il y a service de breuvages et de repas à la plage.  C’est assez rapide.  Le midi, on peut manger sur son « lit ».  Ils apportent la bouffe dans un plateau, histoire d’éviter tout dégât.  En passant, on peut facilement demander au serveur de personnaliser ou « customizer » notre commande.  Je l’ai fait plusieurs fois.  On peut même demander des items qui ne sont pas officiellement sur le menu mais dont on sait qu’ils ont les ingrédients.  Par exemple, une pizza aux fruits de mer le midi, même si elle n’est pas au menu, sachant que l’hôtel offre des pâtes aux fruits de mer le soir. 

 

Les bars ont des présentoirs de grignotines diverses de style « bar » (pretzels, arachides, chips…).

 

 

Spectacles le soir (7/10)

 

Les spectacles sont types des tout-inclus.  Il n’y a rien de nouveau ici.  Un soir, il y a eu des danseurs cracheurs de feu sur la plage.  J’ai trouvé ça original pour un hôtel boutique. 

commenter

Résumé: Azul Beach Resort Riviera Maya - 23 au 30 juillet 2017 (p 2)

Général

Chambre (9/10)

 

Le site est petit et de style colonial.  C’est un hôtel boutique de 148 chambres.  Ma « suite familiale » est dans le bloc 9 :  chambre 918.  Elle est au deuxième étage.  Il y a également des chambres « swim up » au premier étage :  chambres 90x.  Chambre très propre, spatieuse (suite).  Il y a deux climatiseurs de type LG « inverter » au haut du mur : un sur le mur à droite du lit et un autre dans la cuisine.  L’air climatisé est silencieux et efficace.  Même s’il fait 47 degrés humidex à l’extérieur, la chambre reste à 20 degrés.  Lit king très confortable avec plusieurs choix de coussins.  Les produits de bain sont de très bonne qualité (sans être de qualité « salon »).  Mini frigo rempli de bières.  Plusieurs bouteilles d’eau Cristal de 500 ml mises dans la chambre à chaque jour.  Si on en veut plus ou si on veut un snack, on appelle le service aux chambres.  Pour le reste, voir l’album photos du Azul Beach.

 

Le service de nettoyage est inconsistent.  Parfois, on cogne à ma porte à 9 :00 le matin.  Un jour, on offre de nettoyer ma chambre à 16 :30.  L’hôtel devrait travailler ce point.

 

Service aux chambres (8/10)

 

Pour le petit-déjeuner, je fais appel au service aux chambres.  Le menu proposé est complet et comprend, en plus des trucs traditionnels, des spécialités mexicaines :  enchiladas, huevos ranchos, omelette aux crevettes…  Service rapide (en moins de 30 minutes).  Seul bémole :  la consistence des mets servis.  Une omelette jambon fromage servie le mardi n’a pas la même composition ou grosseur le mardi.  L’hôtel devrait normaliser davantage les repas servis aux chambres.

commenter

Album photos - Azul Beach Resort Riviera Maya

Général

Bonjour,

Voici mon album photos du Azul Beach Resort Riviera Maya, version été 2017:

http://voyagesarabais.com/fr/albums/azul-beach-resort-riviera-maya

Dans l'ensemble, un très beau voyage et un hôtel boutique près de l'aéroport à recommander aux voyageurs gourmets ayant des attentes élevées au niveau du service personnalisé.  Seul bémole:  les nombreuses algues sargasse (selon les locaux, seulement durant la saison estivale).  

Récit complet dans les jours à venir.  D'ici lors, une image vaut mille mots...

Merci pour vos photos, c'est bien apprécié.  L'hôtel a d'laire vraiment beau.  Dommage pour les algues sur la plage et dans la mer, ce n'est pas à quoi on s'attend pour des vacances de plage, une des raison pourquoi j'évite la Rivièra Maya depuis un certain temps.

Super les photos ça l'air vraiment bien comme hôtel et la bouffe à l'air très bonne aussi , juste dommage pour les algues .

 

PS : je me suis tromper pour l'hôtel quand je t'ai demander des photos et informations , c'est de la chaine Karisma ton hôtel ?

C’est un hôtel de la chaîne Karisma. La bouffe est de calibre gourmet.

Superbes photos, bien hâte de lire le résumé!

Merci pour les belles photos et en effet, c'est dommage pour les algues.

merci de nous partager tes photos de vacances ,excellent choix pour la nourriture et du bon vin .yes

commenter

Air Transat: aucun contrôle d'air individuel

Général

Bonjour,

Il y a quelques jours, j’ai pris mon vol pour Cancun avec Air Transat. C’était avec un Airbus A330. À ma grande surprise, il n’y avait aucun contrôle d’air individuel: il y avait seulement des fentes d’aération au plafond, contrôlées par le pilote. La température de la cabine était inconfortable. 

Est-ce que c’est maintenant comme ça sur tous les vols d’Air Transat? Avec Air Canada, je n’ai pas ce problème. 

Merci.

J'espère que non car je déteste geler dans l'avion.  Merci de l'info

En fait, c’était plus le contraire: c’était chaud et il manquait d’air.  Même en t-shirt, c’était inconfortable.  Au moins, quand c’est froid, vous avez l’option de mettre un gilet.

En Classe Club ?

Dans tout l’avion, incluant la Classe Club. marie60, vous avez déjà vécu cela?

Non, mais c'est sur que j'aurais demander que le pilote soit informé. de cette situation incomfortable!!!!

L’agent de bord a été avisée. Mais, la situation n’a pas changé. Alors, je me demande si le système de climatisation était partiellement fonctionnel. A 40,000 pieds, je mets un gilet de laine. Là, même en t-shirt, c’était chaud. Mais, l’absence de contrôles individuels pour la ventilation n’a fait qu’amplifier la situation. Je comprends que les charters trouvent des nouvelle façons d’économiser de l’argent à chaque année. Par contre, la qualité de l’air de la cabine est quelque chose de vital. Je vais formuler une plainte formelle auprès de AT.

C'est bizarre masterpace parceque magamax qui arrive de Cayo Coco avec Transat mentionne excactement le contraire,il ont gelé tous le temps du vol.

Vous etes a Cancun présentement masterpace?vous devriez profiter de vos vacance

Effectivement maly, nous avons geler. apres plusieur pleinte de passager il ont monter la température mais il restais 30min de vol.

nous avion un Boeing par contre, mais tout le monde avait les controle d'air fermer et on gelais pareil.

mais je suis d'accord avec Masterpace, j'aime mieux avoir froid avec une bonne qualité d'air que chaud a l'intérieur d'un avion. c'est mieux pour les personne sont font de l'anxiété et nerveux. j'ai ai vu plusieur

 

j'ai eu cette situation avec le froid ,  Nous etions pas mal a l'arriere dans l'avion avec Transat et les gens a l'avant avaient pas de probleme.  Nous avons avertit l'hotesse que l'on gelait et les autres passagers se sont plaint aussi et ils ont ajuster la temperature.  Pour le restant du vol c'etait normal et pas un froid d'hiver dans la section a l'arriere. Il faut se plaindre car ils ont le control de la temperature et pas nous.

Nous aussi ca nous est arrivé en avril en revenant de Cancun, nous étions dans la rangée 12, mon mari était sur le bord de la rangée dû à sa grandeur 6'4 il a beaucoup gelé, il avait un petit manteau et il a fallu qu'il se serve de la petite couverture bleue dans le cou.  Nous avons parlé à l'hôtesse, elle nous a dit que c'est le pilote qui contrôlait la température et qu'il ne voulait pas la changer.  Mes frères ont eu le même problème en revenant de Punta Cana en février et lui aussi ne voulait pas changer la température.  En ce qui nous concerne étant donné que nous n'étions que 2 à se plaindre c'est peut être pour cela qu'il n'y a pas eu de changement de température.

Je ne comprends pas les gens qui gelent en silence.  Mais souvent on est seul a se plaindre et le pilote ne se soucie pas de notre confort mais s'il y a plusieurs plaintes et que nous disons que l'on va faire un resume sur le TripAdvisor de notre vol en artic et que l'ours polaire se foutait de nous  je crois qu'ils nous ecoutrons.

  

Moi Transat plus jamais .....j'ai tellement eu froid j'ai demandé a l'hôtesse si on pouvais avoir un peu de chaleur ,elle me répond qu 'il n'ont pas le controle.....j'avais mon chandail et j'ai emprunté celui de ma chum et je gelais quand j'avais très hâte d'arrivé....un X sur Transat

 

y a de tous finalement mais regardez bien les gens

en partant de Montréal les gens on un gilet manche courte ou longue et meme un  manteau ou quelques chose qui couvre les bras

au retour 90% des femme on des gilet bretelles

20 degré dans l'avion à l'aller et 20 degré dans l'avion au retour c'est tressssssssss différent

meme si c'est 20 degré

posez vous la question pourquoi

simple vous avez passé la semaine à une température tres chaude versus plus fraiche au départ de  montréal

comment satisfaire tout le monde

wink

Parfaitement d'accord. Dans mes premiers voyages, je gelais toujours au retour mais pas à l'aller. Jusqu'à ce que je réalise comment je m'habillais différemment. Maintenant, je m'habille en pelures d'oignons. A l'aller, j'en enlève. Au retour, j'en remets. cheeky

ne pas oublier aussi le fait que au dépat il peut faire -10   -20 au Québec et notre corp s'y est habitué

quand on repart d'une semaine à 34  35 36  notre corp s'y est aussi habitué donc c'est radical a l'entré dans l'avion

 

Je regrette mais ma soeur a déjà gelé dans l'avion à l'aller vers Cuba.  C'était  au début de septembre.   Cela avait gâché ses vacances car elle a eu la grippe.

Je préfère avoir chaud que de faire un vol avec un manteau sur le dos.

Je ne prend pas de chance, j'ai toujours un manteau léger dans le sac à dos. 

Par contre, cela fait longtemps que je n'ai pas eu froid en avion.  Mais, je me souviens lors de long vol vers l'Europe, on nous donnait des couvertures à tous les passagers.  Il me semble qu'on en donnait aussi pour les destinations vers les Caraïbes. 

 

vous regrettez quoi??

faut comprendre que la température qu'on est familier AVANT d'embarquer dans l'avion y est beaucoup à savoir si on aura froid ou chaud à la température de l'avion qui ce situe disons à 23 degré autant a l'aller qu'au retour

 

erijo, relisez mon premier paragraphe, et vous allez voir que votre théorie ne tient pas la route.  En septembre, il ne fait pas moins 20.

La discusion est close pour moi. 

je n'ai pas .crit le mois de septembre  

voyez vous ce mois indiqué quelqeus part dans ce paragraphe ?

je parle de différence de température ici versus le sud  et l'avion

je n'ai pas parlé du mois mais seulement de l'écart de température

bonne lecture

Je pense plutôt au microbe et virus qui se propage avec la chaleur!!! Et omme on le sait tous y 'en a toujours quelques uns qui mouchent et qui toussent!!!! Sans compter les enfants à bord, source de virus comme la gastro rougeole ect. Le froid tue les microbesdevil

vous avez oubliée ceux qui pête

autre genre de source de polution nasale wink

devil en effet!

j aime mieux gelé dans l avion que de sentir les pieds de tout le monde ...dégueux ...on est resté sur la piste 2 heures avec air france ... pas d air climatisé....pour finalement se faire dire que l avion ne part pas ....il faut descendre....je vous jure que l air dans l avion était horrible a respiré.......vive l air frais .....

Je n'ose croire que le monde ne prenne pas une douche ou un bain avant de se rendre à l'aéroport!!! Il me semble que c'est la moindre des choses d'avoir de l'hygiène corporel et du respect  pour notre entourage!

ricsan, il ne faut pas comparer être confortable dans un avion à demeurer sur le tarmac 2 heures sans air climatisé.

Cela m'est arrivé  de demeurer sur le tarmac 1 hre et plus dans les îles et c'était intolérable.

L'idéal c'est une température confortable où l'on peut faire le vol sans manteau.  J'ai toujours des bas au cas où ce serait une peu froid.

 

marie, cela ne m'est jamais arrivé d'avoir une personne qui sentait la transpiration à côté de moi.  Heureusement!!!

Mais, cela peut arriver.  Une personne qui a un parfum qui sent fort, cela peut devenir incommodant aussi.

Nous avions le même genre de climatisation jeudi dernier, sur notre vol en B777-300 d'Air France mais c'était confortable.

INTRIPIDE..............je pense que tu comprends pas.........je dis que cé mieux d avoir froid dans une avion .....que d avoir a sentir les pieds de tout le monde sans air climatisé .....peu importe ou tu es dans le monde entier ....des pieds ca pu.....DEMANDE une couverture si tu as froid dans l avion cé simple....si t as encore froid demande une autre couverture.....

RICSAN, des couvertures il n'y en a pas pour tout le monde.  Et nous n'avons pas gardé les cochons ensemble pour que vous me tutoyez.

 

incroyable 

http://www.lapresse.ca/actualites/national/201708/02/01-5121599-passagers-coinces-dans-un-avion-dair-transat-qui-a-appele-le-9-1-1.php

commenter
Notice: Trying to get property of non-object in /var/www/var/voyagesarabais.com/App/Controllers/Front/Forum.php on line 71