Voyages dernière minute: mythe ou réalité?

6 août 2015
Nouvelles générales

Lorsqu'on fait un achat, on aime payer le moins cher possible. Personne n'aime se rendre compte 2 semaines plus tard que le produit ou le service acheté est maintenant en réduction et qu'il aurait été mieux d'attendre... Cette réalité est aussi vraie dans l'industrie du voyage. Chacun tente de trouver un voyage de rêve tout en payant le meilleur prix possible. Est-il mieux d'attendre les liquidations de dernière minute ou d'acheter d'avance pour obtenir le meilleur prix? En tant que professionnel dans ce domaine, je tiens à vous partager des informations importantes ainsi que mon opinion sur le sujet.
 
Si on recule de 20 ans, avant que les voyages ne trouvent leur place dans la jungle du commerce en ligne, les grossistes fixaient le prix des voyages selon des approximations et espéraient remplir hôtels et avions à ce tarif. À mesure qu'on se rapprochait de la date de départ, les places non vendues devenaient des pertes directes pour ceux-ci. Pour limiter les dégâts, ils contactaient alors les agences de voyage et proposaient des prix "dernière minute" afin d'écouler l'inventaire. Les profits par tête étaient ainsi diminués, mais on éliminait les pertes directes. La boucle de rétroaction permettant au grossiste d'ajuster son prix était lente et les variations de prix prenaient du temps à donner des résultats.
 
Mais ce modèle fait maintenant partie du passé. La nouvelle réalité fait en sorte que les variations de prix sont devenues plus petites. Pourquoi? Je vais vous expliquer la mécanique de fixation des prix qui a présentement cours. Avec le commerce en ligne, la boucle de rétroaction est devenue beaucoup plus rapide. Les inventaires sont accessibles en temps réel et les changements sont perçus de façon instantanée. Prenons par exemple un voyage affiché à 1 280 $. Dès qu'on l'affiche à 1 250 $, il devient plus intéressant. Le consommateur se pose alors la question: le prix va-t-il baisser encore ou bien va-t-il remonter au cours des prochains jours? Typiquement, il attend et espère. Ensuite, dès que le prix remonte un peu, le client passe à la caisse pour éviter de perdre le "prix réduit" qui est disponible.
 
Cette mécanique permet donc aux grossistes de susciter des réactions en peu de temps et de combler les sièges autrefois laissés vides. Mais la question persiste: Y a-t-il encore des prix "dernière minute"? À mon avis, c'est un peu comme le phénomène "boxing day". Ceux qui se ruent dans les magasins le 26 décembre à midi le savent. Bien sûr il y a des articles en liquidation. Mais les rabais visent les produits mal aimés que personne ne voulait acheter quelques jours auparavant. Est-ce vraiment ne bonne occasion? Dans le domaine du voyage, c'est un peu la même chose. S'il reste des chambres 1-2 jours avant le départ il y a fort à parier que ce ne sont pas les meilleures. Je ne dis pas qu'il n'y a pas de belles occasions, mais le risque d'être déçu est plus grand. En achetant ces "restants" on se dit qu'au moins on n'a pas payé cher...
 
Quelle est la solution pour trouver le meilleur produit au meilleur prix?
 
1- Obtenir des conseils avisés pour le choix de 2 ou 3 hôtels qui se situent dans la gamme de prix visée et qui correspondent aux critères recherchés. Les conseils peuvent venir d'un agent de voyage ou d'un ami qui a visité l'endroit. On peut aussi se référer à des avis sur le Web, mais il faut garder en tête que chacun a ses critères personnels et qu'en l'absence d'un échange verbal, il devient difficile de bien cerner les critères d'évaluation de l'individu. Personnellement, puisque les conseils d'un agent de voyage sont habituellement gratuits, il serait un peu fou de s'en passer.
 
2- Se donner le temps d'évaluer la tendance pour les hôtels choisis. Le magasinage devrait commencer au plus tard de 8 à 12 semaines avant le départ. Les plus méticuleux et disciplinés pourront même se faire des tableaux pour suivre jours après jour l'évolution du prix et tenter de prévoir les fluctuations. Attention! Il suffit qu'un groupe réserve un grand nombre de places pour déjouer un plan de veille bien organisé.
 
3- Être prêt à passer rapidement à l'action. Si vous êtes mandaté par un groupe de personnes et que vous devez obtenir leur approbation avant de procéder à l'achat, vous pourriez passer à côté d'une belle occasion. Soyez certain d'avoir en main tout le nécessaire pour réserver lorsque l'occasion se présentera. Noms, dates de naissance, coordonnées et méthodes de paiement (numéros de cartes de crédit).
 
Je vous rappelle quand même que Voyages à Rabais propose des outils uniques pour vous aider à profiter des baisses de prix. Les Alertes de prix par hôtel et la possibilité de recevoir quotidiennement des résultats de recherche par courriel sont des façons simples et automatiques pour augmenter vos chances de trouver le meilleur prix.
 
Le prix en fonction du temps
 
Le graphique ci-dessous illustre bien comment varie le prix d'un forfait à mesure qu'on se rapproche de la date de départ. Ainsi, pour l'hôtel que nous avons suivi, le meilleur prix a été offert 3 1/2 semaines avant le départ. Pour un autre hôtel ou une autre date de départ, ça pourrait varier de quelques jours mais la tendance générale restera la même. Les gens qui réservent longtemps d'avance veulent habituellement être certain d'avoir du choix et accordent plus d'importance à ce critère qu'au prix. À mesure que le temps avance, le prix baisse pour attirer les gens qui veulent le meilleur prix. Une fois que le seuil de rentabilité est atteint, le prix remonte. Les places restantes seront en quelque sorte vendues au plus offrant. Vous vous demandez certainement qui joue au yo-yo avec les prix. Ce sont les grossistes qui fixent les prix et qui travaillent pour que leurs vols et leurs hôtels soient pleins. C'est bien normal! Ils cherchent à rentabiliser les produits qu'ils vous offrent. Les agents de voyage n'ont pas d'inventaire à gérer et n'ont pas intérêt à faire monter les prix. 
 
Cette courbe est différente pour les périodes très achalandées car la demande est souvent très forte et les gens réservent plus longtemps d'avance. Pour la Relâche et le temps des Fêtes, le point le plus bas de la courbe arrivera quelques semaines plus tôt.
 
 
Bonnes vacances!
 
 


2 novembre 2016
Nouvelles générales

Le récit d'une voyageuse solo

Marie-Pierre Boucher est une jeune professionnelle de Montréal qui a exp&eacut ...


Lire l'article
21 octobre 2015
Nouvelles générales

Où faire la fête au soleil

Je m’adresse à ceux qui ne cherchent pas à se reposer durant leurs vacances. Vous sav ...


Lire l'article
28 décembre 2015
Nouvelles générales

Voici quelques idées de cocktails pour vous sentir comme dans le Sud!

L’incontournable Pina Colada!  Toujours le #1 dans les destinations sol ...


Lire l'article
clavardage